Méthodologie


Lysimaque commune


Plantain d'eau


Berle dressée et Reine des prés  

 


Jonc fleuri ou Butome en ombelle

 


épilobe hirsute

 


Iris des marais

 


Véronique mouron d'eau

 

 


Epiaire des marais

Mesures compensatoires sur la canalisation de gaz GDF
Repeuplement végétal : prélèvement et réimplantation
 

         Quelques règles : 
   
-         ne pas faire de prélèvement sur un site protégé  
              (réserves naturelles, parc naturel,…)

-         veiller à ne pas déplacer d’espèces rares ou protégées par la loi,

-         respecter le milieu de prélèvement : prendre au grand maximum un pied pour dix présents sur le site,

-         Qu’il s’agisse de plantes ou d’animaux, il est exclu d’introduire des espèces exotiques, non adaptées à nos conditions climatiques. Leurs chances d’installation sont relativement réduites et, même si elles y parviennent, celles-ci risquent de se répandre dans la nature, d’entrer en compétition avec les espèces de nos régions et de perturber le fonctionnement de nos écosystèmes.

 Priorité pour la récolte des fruits et des graines, dans l’ordre :
  Véronique mouron d’eau et des ruisseaux
 Iris jaune
 Callitriches
  Jonc 
 Reine des près
  Jonc fleuri
 
Plantain d’eau
Rubanier
Epilobe hirsute
 
Scropholaire
 
Salicaire
 
Sagittaire
 
Lycope
 
Massette (très envahissante, ne pas la laisser se développer sur une grande surface)
 
Lysimaque

Cette liste n’est pas exhaustive, d’autres espèces peuvent être récoltées si elles sont intéressantes et abondantes localement : Lysimaque numulaire, Menthe aquatique, Gaillet des marais, Oenanthe aquatique, …
Matériel utilisé
 :

     -         sécateur ou petit ciseau,
-         enveloppes en papier,
-         carnet de notes
-         cagettes, papier journal
-         bèches, pelles, sceaux
-         pots en terre

Quand planter ?
Les graines seront semer à l’automne.
Les boutures seront transplanter d’un fossé à l’autre dans la même journée ou le lendemain, également à l’automne.

 Comment planter ?  
Pour les plantes immergées dans l’eau, on peut les fixer au fond de la mare en les lestant avec une motte d’argile ou de marne. Ensuite, il suffit de les lancer aux endroits choisis.
Pour les autres, creuser des trous de 5 à 15 cm de profondeur et planter. Installer les rhizomes des plantes envahissantes dans un bac (ou pot) de terre cuite afin de limiter leur développement.
 

Gestion :  
1 à 2 fauches par an. Fauche tardive : fin août à début septembre.
 

retour à l'accueilPage suivante