La protection des berges par des matériaux végétaux

Document réalisé avec le concours de Pascal Leroy, technicien de rivière de l'association CIPREES.

Objectifs: réduction de l'érosion des berges

Conséquences de l'érosion des berges : instabilité des berges, rétrécissement du lit mineur, perturbation des fonctions hydrauliques et biologiques du cours d'eau.

Importance de la stabilisation :

  • en milieu urbain : les riverains consolident les berges la plupart du temps avec des matériaux inadaptés (tôles, gravats,....)

  • en milieu rural: pour limiter l'érosion des berges concaves, les glissements de berges, l'impact du cheminement le long de la rivière....

le choix des matériaux:

Le saule possède toutes les qualités requises pour cet emploi très spécifique: bonne aptitude au bouturage, supporte la submersion, résiste aux chocs, à la force du courant grâce à sa souplesse.

Il faut cependant signaler que le saule supporte mal la concurrence des autres espèces ligneuses ( diminution de l'éclaircissement) et de la végétation herbacée( gêne pour la croissance des racines.

Les techniques: les différentes pages à votre disposition
le génie civil

les saules : protection vivante
les boutures de saules
le fascinage
le clayonnage
le fagottage
le tunage
les tapis vivants

les techniques à éviter