Paris 10 juin 2006


Le Bois de Vincennes: Hervé Judéaux nous accueille

le Bois de Vincennes

Au début du 13 ème siècle, Philippe Auguste entoure le terrain de chasse royale de Vincennes d'un mur de 12 km. Il y fait lâcher des daims, des biches, des cerfs. Sous Louis XV, le bois est transformé en promenade publique où l'on entre par 6 portes percées dans les murs de clôture. Au 19 ème siècle, le parc devient terrain d'entraînement militaire : il est défriché pour laisser place aux casernes, champ de manœuvres, buttes de tir.

En 1860, Napoléon III cède le bois à la ville de Paris pour qu'il soit transformé en parc symétrique du bois de Boulogne . Haussmann le fait aménager par Alphand dans le goût anglais prisé par l'empereur : le domaine est reboisé, creusé de reliefs et de lacs. Le lac de Gravelle, alimenté par les eaux de la Marne, sert de réservoir pour les autres lacs et les rivières qui sillonnent le parc.

On crée le champ de courses. Peu à peu les installations sportives s'étendent. Deus sentiers balisés permettent de découvrir les frondaisons. Le parc est aujourd'hui composé de nombreux équipements : le zoo, le parc floral, la ferme Georges-Ville, le temple bouddhique, le jardin tropical (et l'Institut de recherches agronomique et tropicales), le centre technique forestier tropical, une école d'horticulture et son arboretum, le théâtre de la Cartoucherie de Vincennes et la foire du Trône au printemps.



lecture du plan

des milieux humides dans le Bois de Vincennes


Le Bois ce Vincennes a souffert de la tempête du 26 décembre 1999


Le Bois ce Vincennes: alternance de clairières et de zones boisées

La charte d'aménagement durable du Bois de Vincennes a été signée avec les collectivités riveraines en avril 2003. Elle fixe comme objectif de réhabiliter les paysages, de restaurer les milieux naturels et de réduire la circulation automobile pour redonner au Bois sa vocation d'espace vert majeur de l'est parisien. 

Retour