Inventaire des habitats
des bassins VNF de Mont-Bernenchon

Patricia Rifflart  2005
Maîtres de stage :         Jean-Louis WATTEZ  Lestrem Nature 

  Franck BEDOUET  Centre Régional de Phytosociologie / Conservatoire Botanique National de Bailleul 

Végétations de mégaphorbiaie

 

Ces mégaphorbiaies se développent sur des substrats eutrophes, riches en matières organiques, humides à frais. Les végétations résultantes sont de grande taille et très denses.

Elles sont bien représentées sur le site puisque le faciès à Phragmite occupe quasiment la totalité des milieux non boisés. On trouve cependant un linéaire fragmentaire de la communauté nitrophile à Ortie dioïque et Calystégie des haies en mosaïque avec le fourré à Prunellier épineux le long du chemin séparant le bassin 51-52 et le bassin 53.

 

 

Mégaphorbiaie nitrophile à Ortie dioïque

et Calystégie des haies

 

FILIPENDULO ULMARIAE-CONVOLVULETEA SEPIUM Géhu & Géhu-Franck 1987

Convolvuletalia sepium Tüxen 1950 nom. nud.

Convolvulion sepium Tüxen in Oberd. 1957

Urtico dioicae-Calystegietum sepium Görs et Müller 1969

Code CORINE Biotopes : 37.715

Code Natura 2000 : 6430-4

Physionomie, écologie

Mégaphorbiaies structurées par les tiges d'Ortie dioïque sur lesquelles se pose une nappe de Liseron des haies. Ces une communauté hygrophile, nitrophile, pauvre en espèce.

 

Cortège floristique

Calystegie des haies (Calystegia sepium)

Ortie dioïque (Urtica dioica)

Localisation

En mosaïque avec la végétation à Prunellier entre le bassin 51-52 et le bassin 53

Intérêt patrimonial

R.N/P.C.

R. site d’étude

Extension spat.

M.N./P.C.

M. site d’étude

AC

RR

/

LC

NT

 

 

 

Mégaphorbiaie colonisé par le Phragmite et/ou le Roseau alpiste

 

FILIPENDULO ULMARIAE-CONVOLVULETEA SEPIUM Géhu & Géhu-Franck 1987

Convolvuletalia sepium Tüxen 1950 nom. nud.

Convolvulion sepium Tüxen in Oberd. 1957

 

Code CORINE Biotopes : 37.71

Code Natura 2000 : 6430-4

Physionomie, écologie

Cette communauté à l’aspect d’une roselière, la végétation est dominée par le Phragmite et/ou le Roseau alpiste, mais ponctuée d’espèces caractéristiques de la mégaphorbiaie eutrophe. Cette "pseudo roselière" croît sur les sols eutrophes et humides jamais inondés.

Cortège floristique

Calystégie des haies (Calystegia sepium)

Consoude officinale (Symphytum officinale)

Epilobe hérissé (Epilobium hirstum)

Eupatoire chanvrine (Eupatoria cannabinum)

Ortie dioïque (Urtica dioica)

Vesce à épi (Viccia cracca)

 

Localisation

Quasiment toutes les zones ouvertes, souvent en mosaïque avec les végétations de friches

 

Intérêt patrimonial  

R.N/P.C.

R. site d’étude

Extension spat.

M.N./P.C.

M. site d’étude

#

CC

O

#

LC