Association

 L'année de l'hirondelle
Thomas Cheyrezy

En 2002, la LPO (ligue de protection des oiseaux) a fait de l’hirondelle son cheval de bataille car elle est en situation très critique (-84% des effectifs pour les hirondelles de fenêtre). Cette année, la LPO organise un recensement national auquel vous pouvez participer.

Si vous avez des hirondelles chez vous, il serait intéressant de me contacter en donnant le / les espèces nicheuses, le nombre total de nids, le nombre de nids occupés, la nature de l’édifice et l’adresse.

tel : 03 21 26 13 04

adresse :
    558, rue du breux        62136  Lestrem

e-mail : hirondelle-lestrem@wanadoo.fr  

Comment reconnaître les quatre espèces présentes dans la région ?
Source LPO

L’hirondelle rustique 

- queue qui se divise en deux longs filets
- ventre blanc et dessus sombre
- du roux à la gorge et au-dessus du bec
- nid en forme de demi-corbeille souvent dans les étables

 

 

 

L’hirondelle de fenêtre 

- queue plus courte sans filets
- dessus et croupion blancs
- nid en terre avec un trou d’entrée rond  (bord de fenêtre)               

 







L’hirondelle de rivage 

- queue à peine échancrée
- ventre et gorge blancs séparés par un collier brun gris
- le dessus est brun gris        
- niche dans un terrier qu’elle creuse dans des sols friables (berge de cours d’eau)

 



Hirondelle de rivage




Le martinet noir 

- plus grand que les hirondelles
- noir et gorge pâle
- queue courte et échancrée
- aile effilée en forme de faux 

-
niche dans les fentes de bâtiments    

 

Imagen obtenida de la Guía de Campo de las Aves de España y de Europa (Peterson y otros, Editorial OMEGA). Haz click para conocerla.

retour à l'accueil