Fiches travaux pour le développement
de corridors biologiques 
              

Fiche n°8:    Faucardage sélectif

Objectifs:  

Gérer quantitativement les hydrophytes et les hélophytes. En excès, ces plantes favorisent le dépôt de sédiments et la formation d’embâcles qui gênent l’écoulement de l’eau

 Comment:   Par une intervention légère qui consiste à couper la végétation dans sa hauteur

Travaux à engager :          

  • Tout recouvrement de la surface du lit supérieur à 70 % devra faire l’objet d’un faucardage.
  • Il est réalisé dans la partie centrale du cours d’eau, de manière à maintenir les hydrophytes en ceinture végétale pour constituer des herbiers, et ainsi participer à la biodiversité.
  • La coupe est réalisée soit manuellement avec une faux et un crochet depuis la rive ou sur une barque  ou avec l’aide d’un bateau faucardeur pour les grands cours d’eau.
  • Les produits de coupes sont récupérés et éliminés.

Période de travaux :  

- Il est préférable de réaliser les travaux entre  octobre et mars: une coupe réalisée en période de croissance à pour effet de stimuler la croissance. Les végétaux les mieux adaptés à la repousse finissent par dominer largement et le faucardage prend des allures de cercle vicieux.

- Sur les cours d'eau où le risque de débordement est important en cas d'orage et lorsque la végétation recouvre plus de la moitié de la largeur du cours d'eau, on procède à un faucardage estival