Fiches travaux pour le développement
de corridors biologiques 
              

Fiche n°6:    Taille de saules en têtards et fascinage

Objectifs:  

  • Taille des saules en têtards
  • Restaurer des habitats pour la chouette chevêche
  • Restaurer et stabiliser les  berges  ponctuellement affouillées et effondrées

 Comment:   le fascinage est une technique de génie végétal. Il est réalisé avec des branches de Saule vivantes (issue par exemple de la taille de saules en têtard), assemblées en fagots et fixées par des pieux .

Travaux à engager :          

  • « Récolte » de branches et de pieux de Saule (issus de la taille d’arbres)
  • Les pieux vivants (de 2 à 3 m de long et de 15 cm de diamètre) sont battus et enfoncés le plus profondément possible en pied de berge. L’ouvrage ne doit pas dépasser 1,10 m en hauteur mais peut atteindre 50 cm de large (pour le fascinage en rivière).
  • Les branches de Saule sont ensuite disposées en fagots (de 2 à 3 m de long et de 25 cm de diamètre) entre les deux rangées de pieux, puis elles sont liées avec ces derniers.
  • L’ouvrage va capter la matière en suspension des eaux chargée pendant les crues, pour permettre un « ré engraissement » naturelle de la berge.

Période de travaux :  
Période de repos végétatif: de l'automne jusqu'au début du printemps

Fiche suivante