Fiches travaux pour le développement
de corridors biologiques 
              

Fiche n°5:    plantation de haies

Objectifs:  

  • Restaurer le réseau de corridors biologiques
  • diversifier les habitats
  • lutter contre la pollution et l’érosion des sols

 Comment:  En plantant une haie champêtre constituée d’essences régionales le long des chemins.

Travaux à engager 

o       Préparation du terrain : sarclage, ameublissement du terrain (pour permettre une meilleur pénétration des racines), creusement des trous

o       Deux rangs de plants seront mis en terre de manière à obtenir une densité de deux pieds par mètre. Une alternance entre les arbustes ou arbres sera préférée de manière à obtenir une haie homogène sur sa longueur : 

différentes essences : Saule cendré, Aulne glutineux, Chêne pédonculé, Aubépine, Fusain d’Europe, Chêne sessile, Cornouiller, Eglantier, Viorne obier, Merisier, Viorne lantane, Troène commun, Charme, Prunellier, Sorbier des oiseleurs  Erable champêtre, Bourdaine, Sureau noir, Saule blanc…

  • Une protection peut être envisagée afin d’éviter toute détérioration par la faune locale
  • Le collet (jonction entre les racines et la tige) doit être juste au niveau du sol.
  • Puis, le trou est rebouché, la terre est tassée et abondamment arrosée.
  • Entretien régulier autour des plantations (fauche, sarclage)

Période de travaux : Printemps et automne


chemin de Merville à Mont-Bernenchon


Chemin Vasseur à Lestrem

 

Fiche suivante