Ensemble pour gérer le territoire

Corridors biologiques : Mont-Bernenchon – Lestrem – Vieille Chapelle-
                                             La Couture-Hinges

 Compte rendu du comité de pilotage du 22 janvier 2004 à Vieille Chapelle

 Après-midi  14 h 30  à 17 h

 Comité de pilotage 
Présents 
: Alain De Jonckheere
maire de Vieille-Chapelle, Paul-Marie Delforge maire-adjoint de Mont-Bernenchon, René Martel conseiller municipal de Mont-Bernenchon, Jean-Claude Delpierre maire-adjoint de Hinges, Yvonnyk Diaz maire-adjoint de La Couture, Muriel Mastrilli Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais (Direction Environnement Energie et Déchets), Eric Chérigié Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais (D.E.E.D.), Fabien Martin D.I.R.E.N. Nord-Pas-de-Calais, Michel Ropital V.N.F St-Omer, Denis Durlin Fédération des Chasseurs du Pas-de-Calais, Claude Jougleux Groupe Ornithologique Nord, Michel Walle agriculteur de Vieille-Chapelle, Philippe Cannesson la Chaîne des Terrils, Philippe Blondiaux RéAgir, Michel Evrard RéAgir, Nathalie Chapelain Lestrem-Nature, Nadine Wattez Lestrem-Nature, Jean-Louis Wattez Lestrem-Nature et Céline Ménard Lestrem-Nature.

Excusés : Marie-Claude Duhamel maire de Mont-Bernenchon, Jean-Michel Drumez Agence de l’eau, Philippe Brouteele maire-adjoint de Lestrem, Louis Bariselle président du S.I.A.A.A.H, Emmanuel Bertin Pays Cœur de Flandre.

Ordre du jour : 

Ø      Bilan des travaux réalisés depuis septembre 2003

Ø      Présentation du programme des travaux pour les mois de janvier et février 2004

Ø      Ecologie du paysage

Ø      Présentation de la politique « Trame verte »

Ø      Animations pédagogiques

Ø      Sensibilisation grand-public

1. Bilan des travaux réalisés depuis septembre 2003

 -                     Présentation du tableau chronologique des travaux réalisés

-                     Michel Evrard explique le retard de certains travaux. Des travaux non-prévus se sont ajoutés de septembre (76,5 jours) à décembre. Ils ont été commandés à RéAgir par le SIAAAH, les communes de Lestrem, Vieille-Chapelle, Festubert, Laventie, Violaines ou encore par VNF.

D’autre part, des travaux d’abattage d’arbres le long de la Lawe ont été commandés par la DIREN/VNF. Un inventaire des travaux urgents sur les berges de la Lawe de Béthune à La Gorgue a été réalisé début décembre à la demande de la DIREN/VNF. 

La récolte de graines et la réimplantation de végétation aquatique, ont quant à elles été faites dans les temps.

 -                     Présentation des animations « chantier école » avec l’institut agricole d’Hazebrouck qui se font depuis 4 ans : présentation des corridors biologiques en classe, atelier débroussaillage /ouverture des milieux humides sur le terrain aux étangs de Mont-Bernenchon (mars 2003), atelier fauche de roselière et fabrication de bottes de roseaux (début novembre), atelier fascinage (le matin-même). 

-                     GDON : rappel de la lutte contre les rats musqués. M. Walle annonce que l’agrément a été donné par le préfet.
-                     Présentation de photographies

 -                     Problème de la fauche de la roselière aux étangs de Mont-Bernenchon : les chasseurs réalisent de nombreux layons à l’aide d’un girobroyeur qui laisse sur place les roseaux broyés.

Il avait été convenu lors du précédent comité qu’ils devaient prévenir de leur calendrier de fauche et les lieux d’intervention pour permettre une concertation. Ils ne l’ont pas fait et la partie de la roselière qui servait aux baguages des oiseaux a été broyée.

 Philippe Cannesson annonce que le suivi du baguage est donc compromis pour cette année car il va y avoir une diminution du nombre d’oiseaux. Sur 1 ha de roselière seul 1/3 devrait être fauché chaque année.

Philippe Blondiaux ajoute que certains endroits ont été ravagés…

RéAgir pourrait réaliser cette fauche avec un matériel adapté : proposition de subvention du conseil régional pour cet investissement. Les roseaux seraient ensuite récupérés et assemblés en bottes. 

-          Denis Durlin donne les résultats du comptage nocturne réalisé à l’issue de la fermeture de la chasse (lapin, lièvre…). L’état des populations est aussi bon que l’année précédente. Quant aux renards, leur effectif reste stable. A Mont-Bernenchon, des pièges pour les renards ont été installés. 

-          Michel Ropital pose la question de l’échardonnage : qui doit le faire ? Est-ce-qu’il y a un article à ce sujet dans les licences de chasse ? La question est à l’étude. 

-          Un projet de convention de gestion des bassins VNF sur le territoire de la commune d’Hinges, analogue à celui de Mont-Bernenchon, serait souhaitable. 

-          Jean-Claude Delpierre aborde le problème du curage du courant Turbeauté dans sa partie sous l’aérodrome. Les 350 m sous terre n’ont pas été curés depuis 1948 (avec plans allemands) et il n’y a pas de grille à l’entrée. 

-          Question de l’entretien de la Lawe : elle est domaniale entre Béthune et la Gorgue. Le Service de la Navigation est missionné par la DIREN pour l’entretien.

            Jean-Louis Wattez précise que l’entretien de cette partie de la Lawe pourrait être prochainement confié à RéAgir. Suite à l’inventaire qui a été réalisé, on attend une réponse de VNF. 

2. Programme des travaux pour les mois de janvier et février 2004

-          Problème de la plantation de la haie dans le chemin Tape Drue à Vieille-Chapelle : cela nécessite un accord avec l’agriculteur concerné notamment pour le problème du passage des engins agricoles. Le chemin Vasseur à Lestrem pourrait servir d’exemple. 

-          Jean-Louis Wattez rappelle la possibilité de récupérer des terrains pour les corridors lors du réaménagement foncier à Lestrem. Un rendez-vous avec le bureau d’étude chargé du réaménagement est déjà fixé. 

-          René Martel interroge l’assemblé sur la présence des ragondins aux étangs de Mont-Bernenchon ? Philippe Cannesson assure qu’il n’a pas été recensé dans la région. Et Claude Jougleux précise que la population de rats musqués aux étangs est moins importante qu’il y a 20 ans. 

 3. Ecologie du paysage 

-          Jean Louis Wattez fait un exposé sur l’écologie du paysage. 

4. Présentation de la politique « Trame verte » 

-          Eric Chérigié expose la politique « Trame verte » du Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais. La région a pour objectif de l’inscrire au sein du Schéma Régional d’Aménagement et de Développement du Territoire (S.R.A.D.T.). 

Problème de la fragmentation du territoire : 1500 parcelles dans la région.

La région conserve encore des reliquats de milieux de vie (les biotopes) riches et variés. Il est indispensable d’établir un inventaire. Il faut chercher des informations très précises (faune, flore, champignons).

Un atlas est actuellement en cours de réalisation avec le Conservatoire des Sites et le Conservatoire Botanique National de Bailleul. 

Rétablir les connexions entre les milieux est un des projets prioritaires de la trame verte. Cela passe par les contrats de corridors biologiques, le rétablissement de continuités grâce notamment à la restauration des cours d’eau et de leur environnement proche.

Etude de définitions pour cartographier les tâches vertes, les réseaux. 
-          La région propose aux différents acteurs du territoire (DIREN, départements, collectivités locales,…) d’être partenaires dans la mise en œuvre des projets d’aménagement relatifs au développement de la trame verte.

Eric Chérigié rappelle la dimension européenne puisqu’un travail est engagé avec le Kent : programme Interreg.  

5. Animations pédagogiques 

-          Jean-Louis Wattez présente le programme des animations proposées par Lestrem-Nature et réalisées par le CPIE de la Chaîne de Terrils. 

6. Sensibilisation grand public 

Ø      Réalisation de plaquettes d’information (4 pages)

 -La première plaquette portera sur les « fossés et rivières »

Elle sera similaire pour toutes les communes concernées.

Elle comportera un article de chacun des maires.

Exemple d’article : Les déchets ramassés dans les fossés.

Michel Evrard annonce des chiffres :

- 10 sacs de déchets/semaine ramassés par RéAgir (+ encombrants) pour les fossés de Lestrem.

-  3m³ de déchets/semaine ramassés par la commune de la Gorgue (pour 18 km de Lawe) soit un coût d’enlèvement de 15 000€/ an  environ. 

Ø                 Les habitants doivent être associés : présentation de la démarche des plaquettes, recueil des idées, diffusion de diaporamas-photos lors d’une soirée d’information.

           Le prochain comité de pilotage est fixé au mercredi 9 juin, toute la journée, à Lestrem. 

 

 

Retour page comité de pilotage

Retour à l'accueil retour à l'accueil